Accueil



Dans les années 1980, René Laffitte crée un groupe de travail à Béziers : le chamPIgnon. Patrice Baccou y participera très rapidement. Brigitte Vicario les rejoindra en 1989.

En 1991, René Laffitte propose d’ouvrir un nouveau groupe de travail accueillant tous ceux qui souhaitent démarrer une classe coopérative. Le groupe chamPIdé (chamPIdémarrage) est né.

Issue de ce nouveau groupe Raphaëlle Depaule vient travailler au chamPIgnon en 1993.

Après quelques années au chamPIdé, c’est au tour de Francine Pujol et Richard Lopez de rejoindre le chamPignon en 1995. Comme Patrice Baccou et Brigitte Vicario, tous deux suivent parallèlement un cursus de formation sur plusieurs stages AVPI, ainsi qu’une formation de AR (apprenti responsable) et de responsables au sein d’AVPI.

De même, après un passage par le chamPIdé, Françoise Théron en 2000 et Pascale Danillon en 2002 viennent travailler au chamPIgnon.

Mireille Laffitte, membre de Genèse de la coopérative depuis 1988, puis d’AVPI et responsable de stage, rejoint elle aussi le chamPIgnon en 2000.

En avril 2005, le chamPIgnon organise une journée de rencontre à propos de la Pédagogie Institutionnelle. Devant le succès de cette rencontre et la nécessité de se structurer pour son organisation, l’association du champ P.I. est créée.

En 2012, Isabelle Robin rejoint l’équipe des responsables du stage puis en 2013, l’association Champ P.I.

Après le décès de René Laffitte, en 2009, le chamPIgnon continue son chemin pédagogique sur les traces de son fondateur. La publication d’une première monographie, les dossiers numéro 1 et numéro 2  ainsi que les trois stages en sont le témoignage.